Créer un serveur d'impression 3D avec Octopi

Posted On: nov. 2, 2014

Categories: Raspberry Pi

Tags: 3d , impression , octopi , pi , raspberry

L'impression 3D est une technologie émergente. De nombreux services émergent avec elle. Nous avons chercher un service de gestionnaire d'impression à mettre en place avec notre Prusa i3. Nous avons trouvé Octopi un système fonctionnant sur Raspberry Pi et permettant de superviser les impressions au travers d'une interface Web.

Tuto installation serveur d’impression 3D octoPi sur RaspberryPi

Requirements

Etape 1 : formater sa carte SD

Tapez la commande sudo fdisk -l pour lister vos partitions

Chez moi cela affiche :

sudo fdisk -l

Disk /dev/sda: 1000.2 GB, 1000204886016 bytes

255 têtes, 63 secteurs/piste, 121601 cylindres, total 1953525168 secteurs

Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets

Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 4096 octets

taille d'E/S (minimale / optimale) : 4096 octets / 4096 octets

Identifiant de disque : 0x0070ab58

Périphérique Amorçage  Début         Fin      Blocs    Id. Système

/dev/sda1               1  1953525167   976762583+  ee  GPT

La partition 1 ne commence pas sur une frontière de cylindre physique.

Disque /dev/sdb : 7958 Mo, 7958691840 octets

245 têtes, 62 secteurs/piste, 1023 cylindres, total 15544320 secteurs

Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets

Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets

taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Identifiant de disque : 0x000b5098

Périphérique Amorçage  Début         Fin      Blocs    Id. Système

/dev/sdb1            8192      122879       57344    c  W95 FAT32 (LBA)

/dev/sdb2          122880     5785599     2831360   83  Linux

Ma carte sd est sur /dev/sdb. Pour être sur, je vous conseil de faire un premier fdisk -l sans votre carte sd dans l’ordinateur, puis un second avec la carte, pour bien voir la différence.

Maintenant que vous connaissez l’emplacement de vorte carte sd nous allons la sélectionner :

sudo fdisk /dev/sdb

Vous êtes à présent dans l’utilitaire fdisk. Tapez p pour lister les partitions de votre périphérique :

Commande (m pour l'aide) : p

Disque /dev/sdb : 7958 Mo, 7958691840 octets

245 têtes, 62 secteurs/piste, 1023 cylindres, total 15544320 secteurs

Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets

Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets

taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Identifiant de disque : 0x000b5098

Périphérique Amorçage  Début         Fin      Blocs    Id. Système

/dev/sdb1            2048    15544319     7771136    b  W95 FAT32

Cela vous donne un ensemble d’informations sur vos partitions, leur taille, leur systeme de fichiers, etc.

Pour supprimer la partition existante tapez : d , puis sélectionnez la partition : 1.

Si votre carte contient plusieurs partitions, supprimez les toutes en répétant l’opération.

Ensuite créez la nouvelle partition avec la suite de commande :

  • n
  • Indiquez le type de partition : p
  • Son numéro : 1
  • valeur par défaut : appuyez sur
  • valeur par défaut : appuyez sur

Le résultat chez moi :

Commande (m pour l'aide) : n

Partition type:

  p   primary (0 primary, 0 extended, 4 free)

  e   extended

Select (default p): p

Numéro de partition (1-4, 1 par défaut) : 1

Premier secteur (2048-15544319, 2048 par défaut) :

Utilisation de la valeur 2048 par défaut

Dernier secteur, +secteurs ou +taille{K,M,G} (2048-15544319, 15544319 par défaut) :

Utilisation de la valeur 15544319 par défaut

Vous pouvez relancer la commande : p , pour vérifier que votre partition a bien été créée.

Commande (m pour l'aide) : p

Disque /dev/sdb : 7958 Mo, 7958691840 octets

245 têtes, 62 secteurs/piste, 1023 cylindres, total 15544320 secteurs

Unités = secteurs de 1 * 512 = 512 octets

Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets

taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Identifiant de disque : 0x000b5098

Périphérique Amorçage  Début         Fin      Blocs    Id. Système

/dev/sdb1            2048    15544319     7771136   83  Linux

Il faut maintenant changer son filesysteme en FAT32 avec les commandes :

  • t
  • b

Résultat :

Commande (m pour l'aide) : t

Partition sélectionnée 1

Code Hexa (taper L pour lister les codes): b

Type système de partition modifié de 1 à b (W95 FAT32)

Pour terminer tapez la commande : w. C’est l’étape finale qui va écrire la nouvelle table de partition sur votre carte SD.

Résultat :

Commande (m pour l'aide) : w

La table de partitions a été altérée.

Attention : si vous avez créé ou modifié une partition DOS 6.x,

veuillez consulter les pages du manuel de fdisk pour des informations

complémentaires.

Synchronisation des disques.

Etape 2 : copier le .img sur la carte SD

Cela se traduit en une commande :

sudo dd if=~/2014-06-20-wheezy-octopi-0.9.0.img of=/dev/sdb

Mettez après le if= le chemin vers le .img présent sur votre ordinateur et après le of= le chemin vers votre carte SD.

ATTENTION, après le of=, ne pas indiquer le chemin vers la partition, mais bien vers le périphérique.

Pas d’inquiétude si la commande semble ne plus répondre, cela peut prendre de longues minutes pour copier l’ensemble de l’image (qui fait quand même 3Go) vers la carte SD.

Etape 3 : Configurer le raspberry

Une très bonne vidéo sur l’installation d’octoPi est visionnable ici : https://www.youtube.com/watch?v=EHzN_MwunmE

Démarrage de Raspbian :

Au premier démarrage, vous arriverez par défaut sur l’interface clavier de configuration du raspberry.

Sélectionnez “Expand filesystem” pour que le système puisse utiliser toute la mémoire disponible sur votre carte SD.

Puis sélectionnez “finish”.

Le raspberry va vous proposer de redémarrer, pour pouvoir prendre en compte les nouveaux paramètres que vous venez de configurer.

Pour modifier le layout du clavier en français, modifiez le fichier /etc/default/keyboard comme ceci :

# KEYBOARD CONFIGURATION FILE

# Consult the keyboard(5) manual page.

XKBMODEL="pc105"

XKBLAYOUT="fr"

XKBVARIANT="latin9"

XKBOPTIONS=""

BACKSPACE="guess"

Si vous utilisez un raspberry relié au réseau par ethernet vous pouvez sauter la fin de l’étape.

Configuration de la wifi :

Le processus d’installation dépend du modèle de votre dongle wifi. La liste des dongles compatibles avec le raspberry est disponible ici :  http://elinux.org/RPi_USB_Wi-Fi_Adapters

Branchez votre dongle wifi au raspberry.

Pour connaître les détails de son dongle, qui permettront d’installer les drivers correspondant tapez la commande : lsusb. Chez moi, le résultat est :

Bus 001 Device 002: ID 1a40:0101 Terminus Technology Inc. 4-Port HUB

Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub

Bus 001 Device 003: ID 1a40:0101 Terminus Technology Inc. 4-Port HUB

Bus 001 Device 004: ID 413c:2003 Dell Computer Corp. Keyboard

Bus 001 Device 005: ID 0bda:8179 Realtek Semiconductor Corp

Mon dongle wifi est le device 5, qui a pour id : 0bda:8179

Si c’est aussi votre cas, vous trouverez les drivers correspondant ainsi que les instructions pour l’installer à l‘adresse : http://www.fars-robotics.net/

Sinon, faites une recherche google du genre “[id de votre dongle usb] drivers raspberry” pour trouver les instructions appropriées.

Une fois les drivers installés, il faut configurer les paramètres de connexion au réseau dans le fichier /etc/network/interfaces.

Editez le fichier : sudo nano /etc/network/interfaces

Avec les paramètres suivants :

auto lo

iface lo inet loopback

iface eth0 inet dhcp

allow-hotplug wlan0

iface wlan0 inet manual

wpa-roam /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

iface default inet dhcp

Puis éditez le fichier /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf :

sudo nano /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

Avec les paramètres suivants :

ctrl_interface=DIR=/var/run/wpa_supplicant GROUP=netdev

update_config=1

network={

   ssid="le_nom_de_mon_reseau"

   proto=RSN

   key_mgmt=WPA-PSK

   pairwise=CCMP TKIP

   group=CCMP TKIP

   psk="mon_mot_de_passe"

}

Votre réseau est maintenant configuré. Il devrait se connecter à chaque démarrage sur le réseau défini.

Si il ne se connecte pas automatiquement, forcez le démarrage de la wifi au boot en modifiant le fichier /etc/rc.local

sudo nano /etc/rc.local

ajouter la ligne suivante avant le exit0 :

sudo ifconfig wlan0 up

Il vous suffit maintenant d’ouvrir un navigateur et de visiter l‘url : octopi.local pour accéder à l’interface octoPi :)

Comments

  • Juliette
    févr. 17, 2016
    L'impression 3D est hallucinante, il est certainement l'avenir si pas déjà présentnnun bisou

Leave a comment

Sign in